Pierre Penisson

Composition, Arrangement, Théorie

Brahms: sonates et trio

Musée des Beaux-Arts

jeudi 19 mars 2020, 20h30

Trio pour Alto, Violoncelle et Piano Op. 114

Lors de sa visite à la Cour Ducale en mars 1891, Brahms eut l’occasion d’entendre le clarinettiste Richard Mühlfeld et fut profondément fasciné par son jeu, au point qu’il appela Mühlfeld sa « son cher rossignol ». Peu de temps après Brahms écrivit la partition du trio op. 114. Adolf Menzel, peintre historique, était dans le public lors de la première représentation, le 12 décembre 1891, avec Robert Hausmann au violoncelle et Brahms au piano. Il fut tellement ému qu’il dit à Brahms « nous pensons beaucoup à vous ici, et en songeant à cette œuvre, nous soupçonnons que la Muse elle-même est apparue une nuit ». Le mois suivant, ils triomphèrent dans la première création publique à Berlin. La partie de clarinette est souvent tenue par l’alto, qui, de part sa sonorité à la fois intérieure et profonde, tient à merveille le rôle dévolu à cette voix si particulière. L’esprit général de l’œuvre est plutôt sombre, incluant des aspects romantiques et introspectifs. Eusebius Mandyczewski, disciple et ami de Brahms, écrivit à propos de ce trio « c’est comme si les instruments étaient amoureux les uns des autres ».

Sonate pour Violoncelle et Piano Op. 38

La sonate op. 38 est la première des deux sonates pour violoncelle et piano de Brahms. Commencée en 1862 et achevée en 1865, elle est dédiée au violoncelliste et professeur de chant à la Singakademie de Vienne Joseph Gänsbacher, ami du compositeur. Initialement prévue en quatre mouvements avec un adagio au second, sa structure fut finalement ramenée à trois et l’adagio enlevé. La personnalité du dédicataire et son rapport au chant entrèrent-ils en ligne de compte dans la composition de l’œuvre, on l’ignore. Mais le caractère profondément lyrique du premier mouvement, auquel succède un allegretto/trio plein de charme et de grâce, puis un final fugué très intense, en font une œuvre d’une grande expressivité, à la fois forte, douce, poétique et désespérée.

Sonate pour Alto et Piano Op. 120 n°1

Les deux sonates pour clarinette ou alto op. 120 sont les dernières œuvres de musique de chambre de Brahms. Il les a écrites durant l’été 1894, trois ans avant sa mort et trois ans après l’écriture du trio op.114. C’est avec le même clarinettiste, son inspirateur Richard Mühfeld, que le compositeur au piano en assure la création en novembre 1894, devant un public rassemblant notamment Clara Schumann et Joseph Joachim.
Brahms réalise quelques mois plus tard une transcription pour alto, instrument dont la tessiture proche et la sonorité intime lui sont apparues parfaitement correspondre à ces deux sonates, où il n’est fait nulle place à un étalage de virtuosité mais où un chant intérieur se déploie, magnifique et noble.

Distribution

Sophie Cerf, alto
Cécile De Hann, violoncelle
Pierre Penisson, piano

Concert-conférence autour de Beethoven

Théâtre de Chartres

samedi 7 mars 2020, 19h30

Concert-conférence autour de Beethoven, Théâtre de Chartres 7 mars 2020

Beethoven, la puissance formelle

Le pouvoir que la musique exerce sur l’âme est admis depuis toujours. Depuis des millénaires, les hommes connaissent et craignent son emprise sur nos cœurs. Elle qui est dépourvue de toute la trivialité du langage et des formes visuelles, elle nous pénètre plus sûrement et sans détour. Beethoven fait entrer l’art musical dans une nouvelle dimension, composant des pages toutes-puissantes, capable de nous entraîner entièrement, abandonnés à elles. Il y parvient en faisant exploser les canons classiques formels, esthétiques, harmoniques. Sans rien renouveler au langage musical, il bouleversa définitivement les enjeux mêmes de la composition. Nous explorerons lors de cette conférence cette rupture unique dans l’histoire de la musique et tâcherons d’en comprendre les enjeux psychologiques.

Distribution

Hervé Guignier, clarinette
Cécile De Hann, violoncelle
Aurélien Pontier, piano

Conférence, Pierre Penisson

Réservations et renseignements au 02 37 23 42 79
Plein Tarif: 17 € – Tarif réduit: 11 € - Moins de 12 ans: 8 €

Serres chaudes {hommage à Maeterlinck}

Musée Henner, Paris

jeudi 14 novembre 2019, 19h30

Palais de la Femme, Paris

jeudi 21 novembre 2019, 19h30

Serres chaudes {hommage à Maeterlinck}

Poèmes de Maurice Maeterlinck
Musique de Lili Boulanger, Ernest Chausson, Claude Debussy, Jacques Ibert, Gustave Samazeuilh

Variées par la forme et la thématique, mais d’une étonnante unité de ton, les Quinze chansons forment autant de tableaux qui subliment, sans s’y réduire, les aspects spécifiques du premier théâtre de Maeterlinck. Des objets-symboles comme la couronne et l’anneau y acquièrent des rôles dans les sphères du social et de l’intime. Quintessence du théâtre symboliste, ces poèmes sont mis en mouvements en regard de la musique qu’elle a inspirée aux contemporains de l’auteur: telles les Serres chaudes d’Ernest Chausson ou les mélodies de Lili Boulanger et Jacques Ibert.

Distribution

Sandra Basso, jeu
Gabriel Caballero, jeu
Emmanuel Christien, piano
Corentin Garac, flûte
Adrien Fournaison, baryton
Olivia Lauret, jeu
Alexia Macbeth, mezzo-soprano
Alexandra Soumm, violon

Mise en voix et en espace, costume Olivier Dhénin
Transcription musicale Pierre Penisson

Réservations reservation@musee-henner.fr ou 01 47 63 64 35
Plein Tarif: 15 € - Tarif réduit: 10 €

Critique de Laurent Bury sur forumopera.com

Tango quinteto

Théâtre de Chartres

lundi 3 juin 2019, 20h30

Tango quinteto, Théâtre de Chartres 3 juin 2019

Hommage aux monstres sacrés du tango…

Le quintette est la formation emblématique du tango, choisie par ses illustres représentants Astor Piazzolla, Horacio Salgán et Pedro Laurenz pour son efficacité plastique et son intensité. L’intimité du quintette sert l’exigence rythmique du tango, ses brusques changements de tempo et l’élasticité de ses passages rubato. Les professeurs du conservatoire lui rendent hommage avec le répertoire original de ces monstres sacrés ainsi que les pièces fondatrices du début du XXe siècle de Agustín Bardi, Enrique Saborido, Eduardo Arolas, Mariano Mores, Aníbal Troilo.

Distribution

Catherine Coquet, hautbois
Hervé Guignier, clarinette
Sophie Cerf, alto
Cécile De Hann, violoncelle
Pierre Penisson, piano - arrangement

Réservations et renseignements au 02 37 23 42 79
Plein Tarif: 10 € – Tarif réduit: 6 €

Jakub Orlinski

Nicola Fago (1677 -1745), Tam non splendet sol creatus en live pour Quotidien

lundi 5 novembre 2018

Arrangement pour piano.

Jakub Jozef Orlinski est chanteur lyrique. Contreténor, ce chanteur né en Pologne a conquis le monde en quelques années. À tout juste 27 ans, il figure parmi les artistes classiques les plus demandés et les plus reconnus de sa génération. Sur la scène de Quotidien, il interprète "Tam non splendet sol creatus".

Aranjuez

Théâtre de Chartres

mardi 29 mai 2018

Aranjuez, Théâtre de Chartres 29 mai 2018

Debussy - De Falla - Rodrigo - Aranjuez

À la rencontre d’univers parfois fort différents, et de langages qui nous sont moins familiers: musique sensuelle et mystérieuse des Danses Sacrées et Profanes de Debussy, avec la harpe soliste, rigueur et concision du Concerto pour clavecin et petit ensemble instrumental de De Falla, archaïsme et génie mélodique du concerto d’Aranjuez pour guitare de Rodrigo, et, pour finir, une incursion dans les très riches heures du tango argentin, avec les Quatre saisons de Piazzolla.
Ce concert, imaginé par les professeurs est le moment culminant de la saison musicale du conservatoire.

Tout le monde debout

Franck Dubosc

Tout le monde debout

Production Gaumont, LGM Cinéma SAS, TF1 Films Production
Composition Sylvain Goldberg, Xiaoxi Levistre, Emilien Levistre
Orchestration Pierre Penisson
Avec Franck Dubosc, Alexandra Lamy, Gérard Darmon, Elsa Zylberstein

Pygmalion Piquemouche
& Le Petit Ramoneur

Théâtre de la Coupe d'Or, Rochefort

vendredi 12 et samedi 13 mai 2017

Pygmalion Piquemouche & Le Petit Ramoneur, Théâtre de la Coupe d'Or 12 et 13 mai 2017

Fantaisie lyrique d'après Pierre Loti & Érik Satie

Œuvre majeure du répertoire pour et avec des jeunes, Le Petit Ramoneur de Benjamin Britten est accompagné d'une fantaisie lyrique inspiré d’un texte inédit de Pierre Loti: Les Aventures de Monsieur Pygmalion Piquemouche et de sa poétique fiancée Clorinda.
Alors que l’opéra de Benjamin Britten s’inspire de poèmes de William Blake et rappelle l’univers de Charles Dickens, le récit graphique composé par un Loti âgé de 14 ans et sa sœur Marie s’inspire des dessins de l’illustrateur suisse Rodolphe Töpffer. L’ouvrage enfantin a été agencé en livret par le dramaturge et metteur en scène Olivier Dhénin, agrémenté des espiègles mélodies et musiques d’Erik Satie.
Ces deux petits opéras évoqueront tout en délicatesse les visions fugitives et fantasmagoriques de l’enfance et de l’imaginaire.

Distribution

Avec Juliette Raffin, Martin Coz-Elléouët, André Abdelmassih, Amalia Lambel, Marco Zelaya
Direction musicale Virginie Dejos
Mise en scène, scénographie, costume Olivier Dhénin
Assistanat au décor Livia Jouan
Assistanat au costume Lou Bonnaudet
Régie artistique Thibaut Lunet
Chef de chant Emmanuel Christien
Transcription musicale Pierre Penisson

Der Urwald
Autour du brame

Musée de la Chasse et de la Nature

mercredi 9 novembre 2016 à 19h30

Der Urwald, Musée de la Chasse et de la Nature 9 novembre 2016

Cantate poétique proposée par la Winterreise Compagnie Théâtre

Der Urwald est un livre ouvert sur nos souvenirs d’enfance, nos peurs secrètes, nos rêves étranges de bois dormant. Entremêlant mots et musiques, Olivier Dhénin convoque des figures emblématiques de la forêt, des personnages égarés qui se rappellent à notre souvenir. Ces « errants » prennent corps et parole, non pour raconter leur histoire, mais pour dire leur part manquante, celle d’après le conte, celle de la mémoire de leur âme captive en la forêt. Tels Siegfried, le héros de L’Anneau du Nibelung ; Blanche-Neige, la princesse morte et ressuscitée ; Hänsel, l’enfant perdu et abandonné…

Brahms J, Sextuor à cordes n°2 op. 36, 1er mouvement
Wagner R, Waldweben, Siegfried, Acte II
Mahler G, Das klagende Lied, « Waldmärchen »
Strauss R, Waldseligkeit
Zemlinsky A, Maiblumen Blühten überall
Textes de Rainer-Maria Rilke, Adalbert Stifter, Georg Trakl, Robert Walser

Distribution

Conception, dramaturgie et mise en voix Olivier Dhénin
Transcription Pierre Penisson
Comédiens Martin Coz Elléouët, Esther Garrel, Paul Spera
Céline Laly, soprano
Cyprien Brod - Sarah Jégou-Sagerman, violons
Ludovic Levionnois - Léon Van den Berg, altos
Côme Giraudon - Rémi Carlon, violoncelles

Je chante la vie parisienne!

Le Frivol'Ensemble part en tournée dans l'Allier et la Loire du 15 au 18 juin prochain
Programme : Je chante la vie parisienne : De l'opéra-comique... aux années folles

Retrouvez les solistes de l'orchestre Les Frivolités Parisiennes avec Clémentine Decouture et Guillaume Paire

mercredi 15 juin 2016 à 18h30
Concert « 1830-1930 » au Salon de l’Hôtel de Ville de Moulins

jeudi 16 juin 2016 à 19h
Concert « Les Années Folles » dans le Grand Hall d’apparat des Thermes de Vichy

vendredi 17 juin 2016 à 20h
Concert « 1830-1930 » dans l’église de Saint Vincent de Boisset

samedi 18 juin 2016 à 20h
Concert « Les Années Folles » à l’Orangerie du Coteau

La musique joyeuse de Jean-Sébastien Bach
Concert d'ouverture du festival Notes de Printemps

Collégiale Saint-André, Chartres

vendredi 20 mai 2016 à 20h30

Festival Notes de Printemps 2016

Jean-Christophe Maltot, flûte traversière
Frédérique Veyrac, flûte à bec
Priscille Lachat-Sarrete - Jacques Bonvallet, violons
Sophie Cerf, alto
Cécile de Hann, violoncelle
Pierre Penisson, conférence

"Le Mariage de Loti", Concert de clôture du Festival Musiques au Pays de Pierre Loti

Salle Pierre Bergé, Saint Pierre d'Oléron

samedi 7 mai 2016 à 20h30

Le Mariage de Loti, Concert de clôture du Festival Musiques au Pays de Pierre Loti 7 mai 2016

Orchestre du Festival
Julien Masmondet, direction
Hélène Giraud, flûte
Florence Dumont, harpe
Eléonore Pancrasi, mezzo soprano
Loïc Corbery de la Comédie-Française, narrateur

Concert Conférence musique cubaine

Auditorium du Conservatoire de Trappes

samedi 16 avril 2016

Concert Conférence musique cubaine Trappes 16 avril 2016

Jean-Christophe Maltot, flûte
Louis-Vincent Bruère, clarinette
Véronique Drouet, trompette
Miléna Duflo, percussions
Patrick Hoarau, contrebasse
Pierre Penisson, piano

La Mélodie du Bleu
Reprise à Nogent le Phaye

Salle Culturelle de Nogent le Phaye

vendredi 26 février 2016, 20h30

La Mélodie du Bleu, Nogent le Phaye

Route D'auneau
28630 Nogent Le Phaye

Rencontre au tournant du siècle

Au début du XXe siècle, la rencontre – réelle – à New-York, d’un Maurice Ravel, musicien célèbre, et d’un George Gershwin, débutant et autodidacte. Récit d’une séduction réciproque orchestrée par une femme, Eva Gauthier, chanteuse et égérie. Parcours musical illustrant les correspondances entre les musiques de la comédie musicale américaine et la musique « sérieuse » française de l’époque.

Argument et texte, Manuel Cordouan
Mise en scène, Noura Talata
Arrangements musicaux et piano, Pierre Penisson

Patrick Delabre, Maurice Ravel
Philippe Frémont, George Gershwin
Noura Talata, Eva Gauthier
Joshua Newman, baryton

La Mélodie du Bleu
Conservatoire de Chartres

Dôme de la CCI de Chartres

jeudi 4 février 2016, 20h30

La Mélodie du Bleu, Conservatoire de Chartres

Rencontre au tournant du siècle

Au début du XXe siècle, la rencontre – réelle – à New-York, d’un Maurice Ravel, musicien célèbre, et d’un George Gershwin, débutant et autodidacte. Récit d’une séduction réciproque orchestrée par une femme, Eva Gauthier, chanteuse et égérie. Parcours musical illustrant les correspondances entre les musiques de la comédie musicale américaine et la musique « sérieuse » française de l’époque.

Argument et texte, Manuel Cordouan
Mise en scène, Noura Talata
Arrangements musicaux et piano, Pierre Penisson

Patrick Delabre, Maurice Ravel
Philippe Frémont, George Gershwin
Noura Talata, Eva Gauthier
Joshua Newman, baryton

La petite fille aux allumettes
Winterreise Compagnie Théâtre

Théâtre de la Coupe d'Or, Rochefort

lundi 25 et mardi 26 janvier 2016, 20h30

Kinderreise, Winterreise Compagnie Théâtre

Opéra en un acte
Musique August Enna
Livret Ove Rode d’après le conte d’Hans Christian Andersen

Argument

Alors que le réveillon de la Saint Sylvestre se prépare avec entrain dans toutes les maisonnées, la jeune Marie cherche péniblement à vendre des allumettes aux passants indifférents. Las et transie de froid, elle cherche à se réchauffer en craquant une allumette. La flamme devient alors le reflet de ses plus ardents désirs : la voici au milieu d’un foyer où une mère berce son enfant endormi près du feu. A la deuxième allumette, des enfants joyeux l’entrainent dans une danse autour d’un sapin. Enfin la dernière allumette répond à son vœu le plus cher : se retrouver auprès de sa mère, la seule personne l’ayant jamais aimée mais malheureusement décédée.
Passionné des contes d’Andersen, le compositeur danois August Enna livre une interprétation touchante, aux douces harmonies. La petite fille aux allumettes, créée le 13 novembre 1897 au Casino Teater de Copenhague, rencontra un très bel accueil du public et fut jouée quatorze fois au cours de la première saison. Le Théâtre Royal de Copenhague n’inscrivit La petite fille aux allumettes à son programme qu’en 1937 mais l’accueil du public n’en fut pas moins triomphal. Outre dans Wagner, August Enna puise son inspiration dans l’œuvre de Giuseppe Verdi, ainsi que dans celles des compositeurs romantiques danois, comme Heise et Lange-Müller.

Distribution

Avec Valentine Martinez et Juliette Raffin-Gay, sopranos
Direction musicale Julien Masmondet
Mise en scène, dramaturgie et scénographie Olivier Dhénin
Lumière Anne Terrasse
Costume Hélène Vergnes
Collaboration artistique à la scénographie Amélie Lauret
Collagraphie Katherine Jones
Chorégraphie Gabrielle Tallon
Assistanat à la mise en scène Aurélien Demey
Assistanat au décor Thibault Lunet
Assistanat costume Lou Bonnaudet
Transcription Pierre Penisson
Chef de chœur Estelle Vernay
Chefs de chant Emmanuel Christien, Simon Nebout
Chœur des ensembles vocaux du Pays Rochefortais
Orchestre des Étudiants des Pôles supérieurs de Musique de Bordeaux & Poitiers

Article Sud-Ouest

Quand la musique de chambre se fait frivole!
Les Frivolités Parisiennes

Mairie de Laon

dimanche 3 janvier 2016, 15h

Quand la musique de chambre se fait frivole! Les Frivolités Parisiennes

G. Fauré, Masques et bergamasques
J. Ibert, Divertissement
A. Roussel, Concert
É. Satie, Parade
R. Hahn, L'énamourée
R. Hahn, L'heure exquise
M. Yvain, Je chante la nuit
M. Yvain, Mon homme
M. Yvain, Yes!
F. Poulenc, Les biches, Rondeau et Adagietto

Duo Hans et Lisbeth, Le Joueur de Flûte
Louis Ganne

Musée de la Chasse, Paris

mardi 15 décembre 2015

Mélodies françaises et Tangos,
Récital Piano Violoncelle

Shanghaï Concert Hall

vendredi 24 octobre 2014, 12h

Mélodies françaises et Tangos, Récital Piano Violoncelle

Trois Mélodies de Henri Duparc transcrites pour Violoncelle et Piano
Trois Romances sans Paroles de Gabriel Fauré
Trois Tangos de Horacio Salgán

Rebecca Tcheng, violoncelle
Pierre Penisson, piano

Devant le Shanghaï Concet Hall

Sturm & Drang,
Récital de Alexis Karaiskakis

Zürcher Hochschule der Künste

jeudi 18 juin 2014, 17h30

Sturm & Drang, Récital de Alexis Karaiskakis

J. Haydn
C.P.E Bach
W.A Mozart

Kleiner Saal
Zürcher Hochschule der Künste
Ausstellungsstrasse 60
8005 Zürich

Concert Violoncelle Piano

Concert A tempo

jeudi 6 mars 2014

Sonate de Gabriel Fauré Op. 117 n°2
Sonate de Claude-Achille Debussy
Sonate de Louis Vierne Op. 27

Julien Massol, violoncelle
Pierre Penisson, piano

Concert Conférence musique cubaine

Médiathèque l'Apostrophe, Chartres

vendredi 24 janvier 2014

Concert Conférence musique cubaine Chartres 24 janvier 2014

Comme d’autres pays d’Amérique latine, où se croisent la musique baroque, la danse, le classique et le jazz, Cuba est l’exemple même du croisement des cultures et du métissage en musique. Le professeur d’écriture Pierre Penisson chausse ses lunettes (noires) de conférencier et nous propose un programme illustrant ces complicités. Les pièces cubaines présentées sont des standards qui inspiraient la musique de Noro Morales dans les années 50.

Jean-Christophe Maltot, flûte
Louis-Vincent Bruère, clarinette
Véronique Drouet, trompette
Miléna Duflo, percussions
Patrick Hoarau, contrebasse
Pierre Penisson, piano

Concert Violon Piano

Concert A tempo

jeudi 17 octobre 2013

Sonate de César Franck
Fantaisie Carmen

Tsung Han Wu, violon
Pierre Penisson, piano

Concert Horizons chimériques

Mairie du XVe arrondissement de Paris

mardi 11 juin 2013

Concert Horizons Chimériques 11 juin 2013

Un voyage musical avec Fauré, Duparc, Ravel et Debussy

Ensemble Les Solistes
Aurélia Legay, soprano
Jean-Michel Ankaoua, baryton
Hélène Delavault, récitante
Victorien Vanoosten, direction